IMMOBILIER: Facebook pourrait bientôt faire disparaitre Leboncoin


Facebook bouscule le monde du web et de l'immobilier en lançant son Marketplace, ce lundi 3 octobre, Facebook a annoncé officiellement la grande nouvelle. Bientôt, les utilisateurs n’auront plus besoin du LeBonCoin ou encore d’eBay pour vendre ou acheter. Depuis quelques jours, le nouveau dispositif a déjà été lancé dans quelques pays.


UN DISPOSITIF QUI REPOND A UN REEL BESOIN

Facebook n’a rien inventé, ses utilisateurs utilisent déjà la plateforme pour créer des groupes de vente. Le réseau social a pu compter plus de 450 millions de personnes vendant et achetant par ce biais.

Facebook répond donc à un besoin en proposant à ses membres de pouvoir trouver rapidement une maison, un appartement en vente dans leur zone géographique. Plus besoin d’aller fouiller sur d’autres sites de vente comme LeBonCoin, Facebook désire s’en charger pour vous en vous proposant des dispositifs de plus en plus simples. Il sera notamment possible de trier les produits en fonction de certains critères de recherche comme les catégories ou les prix.

Les annonces seront simples pour pouvoir garder le côté efficace du réseau et elles contiendront un lien direct vers le profil du vendeur. Toutefois, contrairement à d’autres, Facebook ne se positionne pas comme un intermédiaire, le contact se fait à l’initiative de l’acheteur et le géant ne touche aucune commission.

 

LEBONCOIN, BIENTOT DETRONE ?

LeBonCoin est énorme en France, il s’agit du cinquième site avec près de 23 millions de visiteurs uniques par mois, soit près d’1 français sur 2 qui se connecte chaque mois.

LeBonCoin occupe une place immense en France, à tel point qu’il a su faire de l’ombre au géant eBay. Selon les chiffres, c’est près d’un français sur deux qui se connecte au moins une fois par mois sur la plateforme de bonnes affaires entre particuliers.

L'ère du monopole est peut-être la fin de leur règne, d'autant plus lorsque l’on constate que le service client a perdu de son efficacité depuis le départ de REGICOM. Aujourd'hui leader, ils ont tourné le dos au groupe SPIR (REGICOM).  Aujourd'hui le nombres d'annonces des professionnels dépasse celui des particuliers. Bien que les annonces soient payantes, le service client est très médiocre à ce que l'on entend. Contrairement à son concurrent direct VIVASTREET qui est élu service client 2016, d'après certaines têtes de réseau immobilier le service client LeBonCoin est très médiocre.

Malgré un succès incontesté, il pourrait bien se retrouver dans l’embarras avec l’arrivée du Marketplace Facebook. Le réseau social a su s’imposer dans le quotidien d’un grand nombre de personnes et l’arrivée d’un dispositif de plateforme s’inscrit dans la juste continuité des choses. Les personnes n’auront plus besoin de se connecter à un autre site internet pour trouver ce qu’elles recherchent, il leur suffira de se connecter à leur profil et de voir qui, dans leur voisinage, propose des objets à la vente.


1,71 MILLIARD D’ACHETEURS ET VENDEURS POTENTIELS

Même si les 450 millions d’utilisateurs se servent déjà du réseau pour vendre ou acheter des objets tels que des voitures, des maisons, des meubles ou encore des vêtements pour bébés, il est déjà possible, dans des groupes spécifiques, de pouvoir publier des petites annonces immobilières sur Facebook.


COMMENT FONCTIONNE FACEBOOK MARKETPLACE

Comment ça marche ? D’après ce qu’on sait, rien de plus simple : Facebook n’opèrera qu’un rôle d’intermédiaire entre vendeurs et acheteurs. Les produits seront listés par catégorie (comme : “immobilier”, “commerces” "viager"…). Lorsque vous serez intéressé par une maison, un thread de conversation se déclenchera entre le vendeur et vous, semblable à Messenger (de quoi donner un sacré coup de vieux au leBonCoin). Facebook vous proposera par défaut des objets vendus dans votre ville, ou dans une zone géographique proche. Le réseau social ne gère en aucun cas la livraison et le paiement, tout se passe entre l’acheteur et le vendeur, sur le modèle d’un site comme LeBonCoin, à la différence, c'est gratuit !


DISPONIBLE DANS QUELQUES SEMAINES EN FRANCE

Cette fonctionnalité, qui risque de bouleverser le secteur du commerce en ligne et des petites annonces immobilières, sera disponible également sur les ordinateurs fixes et dans d’autres pays dans les prochains jours.
Pour l’instant, le dispositif a été lancé aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. L’arrivée sur les smartphones Français est prévue pour dans quelques semaines et promet déjà de ne pas passer inaperçue.

 

 


IMMOBILIER: Facebook pourrait bientôt faire disparaitre Leboncoin