Immobilier : Redevenir un salarié après avoir été un agent commercial



Après avoir été sous le statut d’agent commercial, voici venu un statut innovant qui permet à ce dernier d’être indépendant et salarié. On pourrait se demander l’intérêt de redevenir salarié après avoir acquis durement son indépendance. Il ne s’agit pas d’un retour en arrière, mais d’un grand pas en avant. Pourquoi alors en tant qu’agent commercial en immobilier, opter pour le portage salarial ? Eh bien, parce que les avantages sont nettement meilleurs qu'avec le statut d’agent commercial, tout en conservant toute son autonomie.

LE PORTAGE SALARIAL : UNE INNOVATION DANS LE MONDE DE L’EMPLOI

Dans tous les secteurs d’activité, c’est l’euphorie. Un nouveau statut d’indépendant plus flexible et simple ouvre ses portes en France. Pendant que le domaine des prestations intellectuelles est complètement conquis, celui de l’immobilier a encore des doutes. Notamment en ce qui concerne le statut d’agent commercial. Il semble insensé de quitter le statut d’indépendant, qui fait suite à celui de salarié, d’une agence pour redevenir un salarié. Cependant, ici le concept est différent. Le professionnel ne perd en rien son autonomie. Il signe un contrat de travail avec une société de portage comme Freecadre Immobilier. Cette dernière s’occupe de la gestion administrative, comptable et juridique de son activité. Elle perçoit également les honoraires du professionnel et les lui verse sous forme de salaire chaque fin du mois. Bien sûr, la société défalque ses frais de gestion et les cotisations à payer.


LES MANDATAIRES CHOISISSENT LE PORTAGE SALARIAL

Aujourd’hui, la moitié des mandataires des réseaux ont opté pour le portage salarial. Et pour cause, en portage salarial, il n’y a aucune obligation de tenir une comptabilité, de gérer de la TVA, ni la Sécurité Sociale des Indépendants. Les mandataires perçoivent un salaire net qui représente environ 50 % de leurs honoraires à la fin de chaque mois. Un mandataire ayant effectué une mission en portage salarial qui lui a rapporté 7500 € HT se retrouve avec un salaire net minimum de  3750 € à moins qu’il y ait des frais importants à rembourser.


AGENT COMMERCIAL VS SALARÉ PORTÉ

Grâce au portage salarial, nul besoin de solliciter les services d’un comptable. Le mandataire peut percevoir ses honoraires sous forme de salaire et cotiser au régime général de Sécurité sociale. Ce qui représente le double de la cotisation des agents commerciaux qui eux sont affiliés au Régime Spécial des Indépendants. Le portage salarial offre donc une couverture complète, ce qui n’est pas le cas lorsque le professionnel porte le statut d’agent commercial.

Choisir son statut n'est pas toujours évident

En général, les agents commerciaux doivent choisir parmi les statuts d’indépendant existant : entreprise individuelle, SASU ou EURL. Dans l’un ou l’autre des statuts, ils restent en totale possession de leur activité. Ils ne sont liés par aucun contrat de louage de service. Par contre en entreprise individuelle le patrimoine de l’agent commercial est engagé. Ce qui signifie qu’en cas de difficulté il devra répondre à ses frais.
Avec les autres statuts, ses responsabilités sont limitées à ses apports. Dans tous les cas, les risques sont présents. Le portage salarial est le seul statut qui permet au professionnel de ne pas engager son patrimoine personnel. Il n’a pas d’entreprise à créer et dispose même d’un accompagnement sur-mesure pour acquérir des compétences supplémentaires. Des formations peuvent être organisées en fonction des besoins du porté. Le portage est le seul statut qui accorde cette opportunité.
En gros, opter pour le portage salarial ne signifie pas vraiment redevenir salarié. Être un agent commercial possède de nombreux avantages, mais ces derniers sont décuplés avec le portage. Car ce dernier permet d’être indépendant et salarié à la fois.


Article rédigé par l'équipe Freecadre
Crédit photo : Licence accordée

 


Immobilier : Redevenir un salarié après avoir été un agent commercial